Préparatifs
Le voyage de Ïaka
Equipage
Livre de bord        
position
Notre position
Coin des Enfants        
News        
août septembre octobre novembre décembre janvier février mars
previous

News

next

En route, enfin ! (par Shirley, 18/08/2012)

Le titre aura ruiné tout suspense, mais quel plaisir de vous annoncer que nous sommes enfin partis du Marin ! Ce samedi matin, les petits et Guillaume se sont levés tôt, pour accueillir le mécanicien à 7 heures. Non, je blague, ils se lèvent tous les jours tôt ! Seules Aliénor et moi nous levons après 7 heures, quand les autres nous en laissent le loisir... Si je vous dis qu'à 7 heures, il n'y avait personne d'autre que nous, ça vous étonne beaucoup ? Non ? Ok, vous avez compris le rythme local. A 8 heures non plus, il n'y avait personne, et pourtant Guillaume guettait avec un enthousiasme inébranlable toute personne arrivant sur le quai avec n'importe quoi ressemblant à une caisse à outil ou une clé à molette. A 8 heures 30, juste après un SMS paniqué à Eric, notre loueur, nous avons vu arriver notre mécanicien avec LA pièce tant attendue. Ouf ! Il lui a fallu 2 bonnes heures de travail en pleine chaleur pour changer le joint de culasse du moteur tribord, notre seule crainte étant que la panne ait une autre cause.

moteur tribord

J'ai profité de cette attente pour faire une ultime lessive, charger les ordinateurs, téléphones portables, prévenir famille et amis du départ que nous espérions imminent... Au retour sur le bateau, après tests, tout fonctionne enfin ! Nous déjeunons et mettons cap sur Sainte Lucie, 22 milles du port du Marin, soit environ 4 heures 30 de mer avec notre bateau et les conditions de mer qui sont bonnes, mais la houle d'Atlantique par mer belle dans le chenal s'avère tout de même être de 1 mètre 60, dixit la météo du CROSSAG - c'est le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) de notre zone, celui d'Antilles-Guyanne, qui diffuse des bulletins météo 4 fois par jour (en théorie, car celui de 20h20, je n'arrive jamais à l'entendre...). Bon, ce sont ces mêmes bulletins météo qui nous avaient annoncé une tempête tropicale pour un soir alors qu'on se l'est pris le midi (voir news du 11/08), alors mieux vaut se souvenir qu'il s'agit de prévisions, et pas de constatations.

Cette première traversée nous a permis de hisser les voiles et de voguer, paisibles, avec cette "petite" houle de 3/4 arrière. Les enfants ont vite compris la règle des marins qui se déplacent : une main pour soi, une main pour le bateau, qui veut dire qu'on se tient toujours au moins d'une main au bateau si on ne veut pas se faire mal ou tomber. En mer, soit ils sont dedans, soit ils sont dehors dans le cockpit, avec gilet pour Aliénor, avec gilet et harnais pour Jules et Victoria. Pour donner le bon exemple, Guillaume et moi portons nos gilets en mer également. Tout le monde se plie bien aux règles. Le premier voyage a donc été... Bah, laissons les images parler d'elles-même.

1ère navigation

Ouaip. Epuisant. C'est une des manifestations sympa du mal de mer : les troupes dorment. Juste après on a eu une manifestation moins sympa chez Aliénor, je vous passe les détails. Mais après, tout est rentré dans l'ordre ! Nous avons fait notre approche sur Sainte Lucie avec un équipage en meilleure forme.

Aliénor à la barre Shirley et les filles à la barre Mouillage à Rodney Bay

Nous sommes arrivés vers 18h30 à Rodney Bay, trop tard pour les formalités de clearance, nous hissons donc, à coté du pavillon de courtoisie de Sainte Lucie, le pavillon jaune qui veut dire que nous souhaitons avoir la visite des douanes. Je vous rassure, nous les attendons encore alors que nous sommes partis faire les formalités au port le lendemain... Nous mouillons dans la baie, nos guides nous ont prévenu que le mouillage était "rouleur", cela veut dire que le bateau danse un peu, mais en catamaran ce n'est vraiment pas désagréable. Et nous voilà tous au lit de bonne heure, car la navigation nous a bien fatigués.

previous

News

next
- Mentions légales