Préparatifs
Le voyage de Ïaka
Equipage
Livre de bord        
position
Notre position
Coin des Enfants        
News        
août septembre octobre novembre décembre janvier février mars
Précédent
News
Suivant

Marigot Bay encore. Pourquoi partir déjà ? (par Shirley, 20/08/2012)

La météo annonçait une "ondée tropicale". Une grosse averse, quoi, avec un peu de vent, 15 à 20 noeuds. Rien de dramatique mais ça, conjugué avec notre panne d'informatique de bord et le plaisir que nous avions à rester dans cette baie ont fait que nous avons opté pour une journée de plus à Marigot Bay. Cela nous permet d'être à portée de téléphone et d'e-mail pour résoudre la panne des instruments.

Marigot Bay Douche sur le pont Captain sur le pont

Les activités du jour : canoë dans la baie, bains, douche sur le pont, farniente sur trampoline suivi de saut d'enfants sur trampoline, plongeons et sauts divers, baignades, ballade dans les hauteurs de la baie...

Prête à sauter Et hop, à l'eau! Alié saute

Demain nous remontons sur Rodney Bay pour trouver un réparateur. Notre patience commence à être à bout, et si j'en ai peu, le capitaine, lui, en a encore moins... Je le sens un peu énervé par nos péripéties qui nous ont fait prendre plus d'une semaine de retard dans notre projet... De mon coté je positive en profitant de ces moments de répit à profiter des enfants et à admirer le cadre magnifique.

Les enfants, justement : je leur ai demandé ce qu'ils aimaient particulièrement ici. Aliénor a aussitôt répondu "la végétation et les fruits" ; Jules, c'est "le froid. Enfin plutôt qu'il n'y en ait pas, de froid, il fait chaud ici". Et Victoria, en désignant du doigt les environs, la colline qui plonge dans la baie, a juste dit "ça". Eloquent. Bref, ils prennent goût à la vie sous les tropiques en bateau, en dépit des quelques petits inconvénients.

Soyons honnêtes, il y en a aussi ! Les douches sont souvent froides (certes ce n'est pas dramatique quand il fait 30°C dehors) ; on économise l'eau (cela va nous donner de bonnes habitudes, mais j'ai - pour le moment - les cheveux longs et besoin de les laver et les soigner) ; on économise l'électricité ; on se cogne fréquemment (plein de recoins dans un bateau), et l'espace est compté, on est donc à l'affût du bazar et des jouets qui traînent partout ; les moments de calme en solo sont rarissimes ; ma vigilance est permanente (avec deux des enfants qui ne savent pas nager, on ne peut pas se permettre de les perdre de vue un instant, il faut toujours savoir où ils sont). Mais bon, il s'agit d'habitudes et de réflexes à acquérir, cela viendra, et c'est bon de bouleverser un peu ses habitudes. Et puis ce soir, on a eu droit à ce spectacle, là, ci-dessous, et ça, ça vaut bien quelques sacrifices, même si, comme les enfants, nos amis et notre famille nous manquent et que nous pensons à eux. Une bise à tous de nous 5, et merci pour vos messages mail, skype ou facebook qui nous font toujours très, très plaisir !

coucher de soleil sur Marigot Bay

Coucher de soleil à Marigot Bay - Iaka est le cata à gauche.

Précédent
News
Suivant
- Mentions légales