Préparatifs
Le voyage de Ïaka
Equipage
Livre de bord        
position
Notre position
Coin des Enfants        
News        
août septembre octobre novembre décembre janvier février mars
Précédent
News
Suivant

Arrivée en Guadeloupe par les Saintes par Shirley, 5/11/2012

La traversée de la Dominique aux Saintes n'a pris que 3 petites heures et nous nous sommes installés sur la Terre d'en Bas, dans l'anse Fideling, qui fait face au Sud. L'eau y est transparente, parfaite pour un bain rafraîchissant.

anse Fideling
Vic à l'eau
Lili à l'eau

Nous souffrons moins de la chaleur maintenant, tout au moins lorsque nous sommes au mouillage, car dans les ports il manque toujours cruellement d'air... Dans les mouillages, une brise marine souffle presque toujours et à défaut, nous avons la possibilité de se baigner, ce qui fait du bien. Nous commençons à sentir que l'automne s'installe, les soirées et les nuits rafraîchissent, au point qu'on supporte un tee-shirt à manches longues le soir pour aller contempler les étoiles sur le trampoline... Oui, je sais, vous allez me rappeler qu'en métropole le gel a commencé. Tout est relatif !

Après une nuit sur Terre d'en Bas, nous sommes allés mouiller devant Terre d'en Haut pour le déjeuner, avant d'entreprendre la traversée vers la Guadeloupe. Et quel déjeuner ! Notre premier barbecue ! Dès notre appro en viande fait, nous avons pu tester le barbecue que notre loueur nous en a prêté. Au menu : côtes de porc marinées au mesquite et citron vert, accompagnées d'une salade de papaye verte, un régal !

.

église des Saintes
les Saintes
les Saintes

Après un plongeon rapide et la préparation du bateau, nous avons mis les voiles direction Ilet du Gosier, car Aurélie, après une petite semaine en notre compagnie, doit repartir lundi pour la Guyane. La traversée se fait tranquillement, le vent d'est nous accompagne, et nous atteignons Gosier vers 16h. Nous mouillons entre la terre et l'ilet et découvrons un peu tard que nous sommes à coté de la route des petits bateaux qui font la navette pour amener vacanciers et baigneurs du dimanche manger un morceau ou patauger sur l'ilet... Du coup, on est comme sur une autoroute, les navettes passent et repassent au-dessus de nous, et en dessous ce sont les nageurs !

Ilet Gosier
Ilet Gosier

Nous passons tout de même une nuit tranquille, et le lendemain, nous partons à la marina de Pointe-à-Pitre (marina Bas du Fort), où nous trouvons facilement une place au ponton. Cela nous permet de faire les lessives (3€ le jeton, lavage ou séchage, le meilleur prix que nous ayons trouvé depuis notre départ), le ménage (eau et électricité sont compris dans le prix de la place au port, que nous avons négocié à 29 € la nuit en prenant un carnet de 10 nuits), de l'appro et de débarquer aisément Aurélie et ses valises. C'est un peu la course ce matin, le temps file et nos plats sont à peine servis au resto du coin que le taxi d'Aurélie arrive déjà. C'est dur de la laisser partir, elle va nous manquer. Victoria réclame "Auwélie" au petit déj, Jules la réclame quand il va se baigner, Aliénor au moment des jeux de société, Guillaume au moment de faire la plonge et moi à l'apéro ! Merci pour ces agréables moments, on se revoit en juillet...

Précédent
News
Suivant

Le livre d'or HTML charge vos commentaires...
- Mentions légales