Préparatifs
Le voyage de Ïaka
Equipage
Livre de bord        
position
Notre position
Coin des Enfants        
News        
août septembre octobre novembre décembre janvier février mars
Précédent
News
Suivant

Une semaine à Deshaies, page 3 : pointe Malendure et ilet Pigeon par Shirley, 03/12/2012

Une nouvelle galère nous est tombée dessus hier : le guindeau, ce qui permet de remonter l'ancre sans effort, est tombé en panne. Nous nous en sommes rendus compte en voulant rajouter un peu de chaîne car le vent soufflait fort et nous préférions être tranquilles. Comme nous ne souhaitions pas que cela nous pénalise encore, vu que ma maman repart mardi, nous avons décidé de ne pas hâter notre départ ni trop changer notre programme. Nous ferons juste un tout droit après l'escale du jour pour retourner au port faire réparer, au lieu de nous mettre au mouillage à Gosier pour attendre nos visiteurs suivants : mes beaux-parents.

dauphins dauphins

Pour le moment, nous partons vers l'îlet Pigeon où se trouve la réserve Cousteau. Les tortues nous saluent quand nous quittons Deshaies, et juste après, ce sont des dauphins qui viennent nager autour de nous ! Une fois que nous sommes "seuls" et bien avant d'arriver dans la réserve, nous tentons de mettre notre ligne de pêche à l'eau, forts des conseils prodigués par Michel, l'hôte de ma maman. Et bingo ! Quelque chose mort à notre leurre! Guillaume tente de le remonter, mais soit c'est une grosse chaussure, soit c'est un gros poisson. Au vu des à-coups dans la canne à pêche quand Guillaume lutte pour mouliner, il opte pour la seconde solution. Nous remontons vers nous un énorme thazard, sa taille nous effraie car d'une part, nous aurons à manger pour des jours et des jours, et d'autre part, l'achever ne va pas être une chose aisée et nous craignons que cela ne traumatise les enfants. Heureusement pour nous, le poisson réussit à casser la ligne juste avant que nous ne le remontions, et il repart avec un joli piercing en forme d'hameçon qui va faire des ravages dans les profondeurs, nous n'en doutons pas.

pêche au thazard Il est énorme! tellement énorme qu'il casse la ligne

Nous remontons vite fait notre ligne, en nous faisant la promesse que nous ne pêcherons plus tant que nous n'aurons pas racheté de plus petits leurres. Quand je vous disais que nous appréhendions de reproduire le vieil homme et la mer...

Nous retrouvons Sally et Joël pour aller découvrir les fonds sous-marins différemment : pas besoin de palmes, masques et tuba, nous sommes dans un bateau à fond de verre qui permet à tous de découvrir la faune et la flore d'un récif coralien.

a bord du Nautilus Dans le bateau à fond de verre
a la découverte du monde du silence

Et en prime, ceux qui le souhaitent peuvent se baigner avec masque et tuba autour de l'ilet, voire même descendre le toboggan géant à l'arrière du bateau à fond de verre ! Certains ne s'en sont pas privé...

toboggan géant!
nous observons les poissons
les poissons nous observent...
Sally et Joël
Amatxi et Vicky

Après cela nous avons fait un déjeuner d'aurevoir, avant que nous ne reprenions la mer pour aller faire nos réparations et que nos visiteurs ne reprennent la route puis l'avion demain pour rentrer dans le froid de la métropole... Les enfants ont décidé de participer au nettoyage du bateau, il faut que tout brille pour l'arrivée des autres grands-parents.

bricage du bateau
calin avec sa grand-mère
Iaka entrain d'envoyer les voiles
ciel noir sur la Basse Terre
arc en ciel sur la Soufrière

Ce fut une bien agréable journée, la dernière que nous puissions passer avec ma maman et son ami avant un bon bout de temps, alors nous en avons profité au maximum pour pouvoir attendre jusqu'à notre retour. A très vite !

Précédent
News
Suivant

Le livre d'or HTML charge vos commentaires...
- Mentions légales